Espace membres
Identifiant
Mot de passe

SNISPV

Bureau C473 c/o DGAL

251, rue Vaugirard

75732 PARIS CEDEX 15

Tél. : 01.49.55.81.24

Fax : 01.49.55.84.79

Chères et Chers collègues pris dans la tourmente de l’influenza aviaire

Depuis près de trois mois, vous êtes toujours plus nombreux dans les services déconcentrés, en administration centrale ainsi que dans les laboratoires départementaux, à devoir affronter une seconde crise influenza aviaire (IA) en deux ans, pour laquelle vous vous dépensez sans compter.

Les équipes concernées sont à bout et l’aggravation récente éloigne encore plus la fin de cette épizootie. Alors qu'elles font tout pour que cette crise de grande ampleur cesse le plus rapidement possible, elles sont confrontées à l'opposition de certains éleveurs qui vont jusqu'à saccager des locaux de DDCSPP et insulter, voire menacer, les agents de l’État.

Dans cette période troublée, vous pouvez compter sur un plein soutien du SNISPV. En cas de besoin, n'hésitez pas à contacter la permanence (tél. : 01 49 55 81 24) ou les élus du CA, ainsi que nos délégué(e)s région(ales)aux.

Nous demandons au ministre d'intervenir auprès des organisations professionnelles agricoles (syndicats, coopératives, GDS, .....) pour que cessent de tels actes que le SNISPV juge totalement inadmissibles.

Nous souhaitons également que le ministre mette en place une communication à destination du grand public qui ne comprend pas la finalité de certaines actions, notamment la justification des abattages préventifs.

Nous renouvelons la demande formulée par l’Alliance du Trèfle (dont est membre le SNISPV) au CTM du 2 février dernier pour qu'un retour d'expérience (RETEX) piloté par un organisme indépendant de la DGAL soit mis en œuvre, afin que celui-ci débouche sur la mise en place d'un réel plan d'actions ministériel comprenant une organisation nationale préétablie pour les crises de longue durée excédant les capacités des DD(CS)PP locales.

Il est regrettable que de nombreux collègues, actuellement en poste en services déconcentrés, en administration centrale et dans les laboratoires départementaux, subissent depuis bientôt 3 mois une pression qui aurait pu être amoindrie si suite à la crise IA précédente, un retour d’expérience (demandé par le SNISPV – cf. Brève du 27 janvier 2016) et un plan d’actions impliquant des représentants des agents concernés avaient été mis en œuvre.

Nous avons également interrogé le ministre sur une compensation pour cet investissement exceptionnel.

Pour ces raisons, nous demandons la convocation d’un CTM alimentation dans les meilleurs délais.

 
© 2008 SNISPV
Conception / réalisation :