Un peu d'histoire : l'histoire récente

En 1996, la crise dite de "la vache folle", constitua une crise politique sans précédent pour un événement de cet ordre. Au plus haut niveau de l'Etat et des institutions européennes, les défaillances d'un dispositif de gestion du risque qui avait trop longtemps souffert de sa dépendance envers les préoccupations d'ordre économique et de court terme, imposèrent la nécessité d'une révision profonde. Au plan national, la création de l'IVS (institut de veille sanitaire) de l'AFSPS (agence française de sécurité des produits de santé) et de l'AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments) a posé en 1998, les pierres du nouvel édifice. Pour sa part, le ministère de l'agriculture prit enfin conscience de la nécessité d'afficher clairement les nouvelles priorités dans son organisation interne et la circulaire du 1er octobre 1998 relative à l'organisation des directions départementales de l'agriculture et de la forêt, en affirmant l'autorité de gestion des directeurs des services vétérinaires sur les budgets et les personnels de leurs services, donna enfin une première réponse adaptée aux revendications du SNVIA depuis sa refondation.

Retour : l'oeuvre syndicale                                                  Suite : ses acteurs

 
© 2008 SNISPV
Conception / réalisation :